La vitamine K, ça sert à quoi ?

La vitamine K, ça sert à quoi ?

A la naissance votre enfant recevra une dose de vitamine K dès ses premières heures de vie. Cette supplémentation est désormais réalisée en quasi-systématique dans les maternités de France. A quoi sert-elle ? Moispourmoi revient sur le rôle de la vitamine K chez le nourrisson.

 

La vitamine K, quand ?

La supplémentation en vitamine K est réalisée dans les deux premières heures qui suivent la naissance. C’est donc en salle de naissance que votre enfant recevra sa première dose de vitamine K. Ensuite, pendant votre séjour en suite de couche, bébé recevra une deuxième dose de vitamine K à son 3ème jour de vie. En cas de sortie précoce ou de PRADO, c’est la sage-femme libérale qui lui administrera.

Si bébé est allaité, une dose de 2mg devra être poursuivie toutes les semaines jusqu’à la fin de l’allaitement. En cas d’allaitement artificiel, les laits maternisés sont déjà supplémentés en vitamine K, un apport extérieur est donc superflu.

 

La vitamine K, pourquoi ?

La vitamine K est une vitamine naturellement produite par l’intestin. Elle permet une bonne coagulation sanguine et limite les risques d’hémorragies. Chez le nouveau-né cette vitamine n’est pas produite en quantité suffisante et peut être responsable d’hémorragies néonatales. C’est donc pour prévenir les risques d’hémorragies précoces du nouveau-né qu’une supplémentation est faite en systématique à la naissance.

 

La vitamine K, comment ?

Initialement injectée, les doses de vitamines K sont aujourd’hui données par voie orale, directement dans la bouche du nouveau-né. A l’aide d’une petite seringue en plastique, on fait boire la dose liquide de vitamine K au nourrisson.

 

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *