Utérus rétroversé :  qu’est-ce que c’est ?

utérus rétroversé

En sortant d’une consultation chez votre gynécologue, celui-ci vous a gentiment annoncé que vous aviez un utérus rétroversé : qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ?

 

UItérus rétroversé : une variante anatomique sans danger

Avoir un utérus rétroversé signifie tout simplement que votre utérus est basculé vers l’arrière.

En effet, l’utérus est un organe qui se situe entre le rectum (derrière lui) et la vessie (devant lui). Lorsque l’on parle d’utérus rétroversé on induque qu’il bascule du côté du rectum, donc en arrière.

 

Utérus rétroversé : qui cela concerne-t-il ?

L’utérus rétroversé concerne environ ¼ de la population feminine. Il s’agit d’une variante anatomique purement hasardeuse.

 

Utérus rétroversé : quelles conséquences ?

Dans la majorité des cas les femmes ayant un utérus rétroversés l’on toujours eu, il n’y a dans ce cas-là aucune incidence si ce n’est une tendance à plutôt préférer dormir sur le ventre !

On notera tout de même une augmentation des dysménorrhées (douleurs de règles) et dyspareunies (douleurs pendant les rapports) chez les femmes ayant un utérus rétroversé.

Si la rétroversion est secondaire (femmes ayant un utérus initialement antéversé), il faudra rechercher la cause de ce changement : cela peut provenir d’un fibrome, d’un kyste ou parfois tout simplement être la conséquence d’une grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *