Un programme détente sur-mesure pour les futures mamans : le « spa femme enceinte »

Un programme détente sur-mesure pour les futures mamans : le « spa femme enceinte »

 

La femme enceinte est soumis à rude épreuve pendant la grossesse : bouleversement hormonal, crise de larmes, changement physique, bref, s’il y a bien une femme qui mérite que l’on prenne soins d’elle, c’est la future maman. Aujourd’hui Moispourmoi vous propose un programme sur-mesure pour les futures mamans : le « spa femme enceinte » !

 

Le « spa femme enceinte » : qu’en est-il du hammam ?

Les précautions à prendre

  • En début et fin de grossesse vous vous sentirez plus essoufflée, écoutez-vous et limitez vos séances de hammam à 10 minutes.
  • Allez-y progressivement, entrez d’abord dans la première salle puis si vous vous sentez bien vous pourrez passer 5 minutes dans la dernière salle, beaucoup plus chaude.

Les biens-faits pendant la grossesse

  • Le hammam est un rite particulièrement apprécié pour ses vertus régénératrices de la peau. Bien souvent on y utilise un gant de crin pour éliminer les cellules mortes et favoriser la régénérescence de la peau. Le hammam améliore ainsi l’élasticité de la peau, favorisant la production de collagène, limitant donc la survenue des vergetures.
  • A l’entrée du hammam vous trouverez une pièce réservée aux douches et aux bains de pieds froids. N’hésitez pas à asperger vos jambes d’eau froide pour améliorer la circulation sanguine.
  • En cas de rhume, de douleurs articulaire ou d’affection particulière n’hésitez pas à emmener votre propre huile essentielle pour la diffuser durant votre séance (si le hammam est individuel).

Les contre-indications

  • Les grossesses à haut risque : évidemment, inutile de faire une séance de hammam si vous contractez et risquez d’accoucher avant terme. Les femmes souffrant d’hypertension pendant la grossesse doivent aussi éviter le hammam, cela risquerait d’amplifier le phénomène. A l’inverse les mamans souffrant d’hypotension et de vertiges ne doivent pas non plus se rendre au hammam, elles risqueraient de faire un malaise.
  • Attention aux huiles essentielles diffusées dans le hammam : demandez à l’accueil si les huiles utilisées sont sans danger pour la grossesse.

 

Le « spa femme enceinte » : qu’en est-il du sauna ?

Les précautions à prendre

  • Evitez la douche glacée après le sauna, l’alternance chaud/froids étant susceptible de provoquer des contractions.
  • Reposez-vous après une séance de sauna, restez allongée un moment avant de reprendre vos activités.
  • Demandez à ce que les huiles essentielles diffusées soient compatibles avec la grossesse.
  • Ne montez pas la température du sauna à plus de 70°C.
  • N’y restez pas plus de 10 minutes.
  • Si vous n’avez jamais fait de sauna en dehors de votre grossesse, ne vous initiez pas à ce rituel enceinte : les finlandaises, habituées au sauna depuis leur tendre enfance pourront sans problème continuer de le pratiquer enceinte mais la jeune femme n’ayant jamais testé le sauna de sa vie devra attendre d’avoir accouché pour commencer les séances de sauna, le corps ne s’habituerais pas à un tel exercice sans entrainement.

Les biens-faits pendant la grossesse

  • La diffusion d’huiles essentielles durant la séance peut améliorer le bien-être de la future maman si elle souffre de bronchite, de douleur, de maux de tête, etc…
  • La chaleur du sauna dilate les pores et élimine les toxines accumulée. La peau retrouve une meilleure élasticité et une douceur sans égale.
  • Le sauna a une action sur le stress et les angoisses : sous l’action de la chaleur des endorphines sont libérée, favorisant la détente et le sommeil.
  • Le sauna permet de diminuer les douleurs articulaires, les doleurs ligamentaires ainsi que les courbatures.

Les contre-indications

Ce sont les même que pour le hammam : grossesse à risque, hypertension, etc…

 

Le « spa femme enceinte » : qu’en est-il du jacuzzi ?

Les précautions à prendre

  • Evitez les bains bouillonnant trop chauds, ils sont néfastes pour la circulation sanguine et les vapeurs pourraient vous causer des malaises.

Les biens-faits pendant la grossesse

  • Un moment de détente : le jacuzzi est une véritable source de bien-être qui permettra à la future maman d’oublier quelques instants le poids de son ventre et les angoisses qu’elle pourrait ressentir face à l’accouchement.
  • Les massages effectués par les buses des bains bouillonnant sont parfait pour casser les capitons et lutter contre la peau d’orange !

Les contre-indications

  • Les femmes étant en « menace d’accouchement prématuré » ne doivent pas faire de jacuzzi, les remous pourraient entrainer des contractions.
  • Bien entendu toute femme ayant rompue doit d’une part se rendre à la maternité et d’autre part proscrire tout bain (la porte d’entrée aux infections étant grande ouverte !).

 

Le « spa femme enceinte » : qu’en est-il des massages ?

Les précautions à prendre

  • Spécifiez bien que vous êtes enceinte (si c’est en début de grossesse cela n’est pas toujours flagrant)
  • Demandez à ce que les produits de massage utilisés soient sans additifs, sans parabène et de préférence bio.
  • Si des huiles essentielles sont diffusées pendant le massage, assurez-vous qu’elles soient compatibles avec la grossesse.

Les biens-faits pendant la grossesse

  • Un contact avec bébé : les massages de la femme enceinte permettent d’établir un lien avec bébé qui ressentira lui aussi les bénéfices de ces caresses. Basés sur les mêmes principes que ceux de l’haptonomie, les massages durant la grossesse seront une sorte de communication « in-utéro ».
  • En cas de problèmes de circulation, le massage des jambes peut être très bénéfique pour limiter la survenue de varices et diminuer les œdèmes.

Les contre-indications

  • En cas de menace d’accouchement prématuré vous devez éviter tout contact avec le ventre pour ne pas stimuler l’utérus. Privilégiez donc un massage du visage ou des jambes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *