Les soins des seins pendant les suites de couches

Les soins des seins pendant les suites de couches

Durant les suites de couches, toutes les mamans devront apporter un soin tout particulier à leur poitrine. Les mères allaitantes devront faire face et parer aux petits désagréments de la mise en place de l’allaitement tandis que celles qui auront choisit de ne pas allaiter devront au contraire maîtriser leur montée de lait et la faire disparaître au plus vite. Revenons sur les soins des seins pendant les suites de couches.

 

Pour les mamans qui allaitent

Les démarrages de l’allaitement sont parfois un peu chaotiques, notamment lorsque c’est un premier allaitement. Pour éviter de rencontrer les difficultés classiques de crevasses, d’engorgement ou encore des difficultés à mettre en place la montée de lait, il est important de suivre quelques conseils :

  • Evitez les crevasses en prenant l’habitude de badigeonner vos bouts de seins avec une crème adaptée (lansinoh, castor equi, bepanthen, etc….) ou tout simplement avec une goutte de votre lait à la fin de chaque tétée : ses pouvoirs hydratant sont particulièrement adaptés pour soigner et éviter la formation des crevasses.

Veillez à bien positionner bébé lorsqu’il prend le sein : 90% des crevasses sont due à une mauvaise prise de sein : n’hésitez pas à faire appel à l’équipe soignante qui sera là pour vous conseiller et vous aider à placer bébé. L’idéal est d’investir dans un coussin d’allaitement, ce qui facilite grandement l’installation de bébé pendant les mises au sein.

  • Favorisez la montée de lait en mettant bébé au sein à la demande au moins jusqu’à ce que la montée de lait soit faite. Plus vous stimulerez vos seins, plus la mise en place de l’allaitement sera facile.
  • A l’inverse, pour éviter les engorgements une fois la montée de lait installée, pensez à proposer chaque sein alternativement afin qu’ils soient régulièrement « complètement » vidés.

Si vos seins se remplissent trop vite vous pouvez aussi passez un jet d’eau chaude sur chacun d’eux au moment de la douche. Massez-les et profitez-en pour les « vider » un peu.

Sachez qu’il existe des coussinets chaud/froid spécialement conçus pour les femmes qui allaitent : ils peuvent se chauffer ou au contraire se refroidir pour soulager les montées de lait trop importantes.

 

Pour les mamans qui n’allaitent pas

Les mamans qui ont choisi de ne pas allaiter vont devoir, à l’inverse des mères allaitantes, tout faire pour éviter que la montée de lait ne survienne. Certains établissements proposent un  traitement à suivre en suites de couches tandis que d’autres prodiguent simplement quelques conseils de base. Aucun consensus n’est vraiment adopté quant à la nécessité ou non de prescrire un médicament stoppant la lactation : les effets indésirables (cardiovasculaires, neurologiques) de ceux-ci sont souvent plus gênant que les douleurs occasionnés par d’éventuelles petites montées laiteuses.  Pour pallier à ces médicaments, vous pouvez simplement :

  • Portez des sous-vêtements maintenant bien votre poitrine.
  • Alterner le chaud et le froids sur vos seins pour les soulager et les désengorger.
  • Utiliser l’homéopathie, la phytothérapie ou encore l’acupuncture pour stopper la montée de lait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *