Les rêves pendant la grossesse

Rêver lorsque l'on est enceinte, une expérience parfois difficile à interpréter !

Pendant leur grossesse, de nombreuses femmes font part de leurs rêves étranges et intenses. Au fur et à mesure de l’avancée de la grossesse, les rêves changent et se transforment parfois en cauchemars… Qu’en est-il vraiment de cette vie onirique des futures mamans ?

Qu’est-ce qui influencent les rêves pendant la grossesse ?

On aurait tendance à encore mettre en cause les bouleversements hormonaux induit par la grossesse… et bien non, pas cette fois ! Les études réalisées mettent plutôt en avant l’état psychologique des futurs parents à l’origine des rêves de grossesse : effectivement ce « trouble » n’affecterait en réalité pas seulement les femmes mais aussi les futurs papas…

 

Les types de rêves en fonction du terme de la grossesse

Au cours du premier trimestre, la principal peur de la femme enceinte va être la fausse couche. C’est souvent pendant cette période qu’elle rêve de la perte de bébé.

Au cours du deuxième trimestre, place aux bébés : les rêves sont peuplés de mamans et de bébés et c’est souvent à partir de ce moment-là qu’elle commence à rêver « enceinte ». C’est-à-dire qu’elle apparait dans le rêve enceinte ou avec un bébé. L’enfant devient de plus en plus concret et est donc associé aux rêves de maman. Parfois les angoissent de bébés malformés resurgissent et se traduisent par de cauchemars d’enfants monstres.

En fin de grossesse, les mamans disent souvent rêver plus. En réalité c’est plutôt parce que bébé les réveille souvent par ses galipettes qu’elles trouvent leur sommeil stopper pendant la phase de sommeil paradoxal et se souviennent ainsi plus facilement de leur rêve. C’est aussi souvent au cours du dernier trimestre de grossesse que la future maman cauchemarde. L’idée d’accoucher, de se « défusionner » d’avec bébé peut parfois l’angoisser au point de faire des cauchemars.

 

Les rêves pendant la grossesse : ne pas s’inquiéter

Même si parfois le contenu des rêves est franchement alarmant et angoissant, n’y prêtez pas trop attention : les rêves sont là pour extérioriser vos angoisses et en aucun cas pour vous prédire l’avenir. La petite crise existentielle que vous traversez est tout à fait normale : vous passer de l’état de fille (de votre maman) à celle de mère (de votre enfant) : c’est pendant cette période que tout ce qui a été refoulé remonte à la surface…

 

 

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte, et découvrez l’univers du FAIT MAIN avec nos mamans créatrices… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *