Les huiles essentielles pendant la grossesse

Les huiles essentielles pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la majorité des huiles essentielles sont contre-indiquées : elles peuvent s’avérer dangereuses pour bébé et menacer la bonne évolution de la grossesse. Malgré tout certaines huiles essentielles ont de réels bénéfices pour la future maman : relaxantes, anti-nausée, anti-insomnies, etc… Il serait donc bête de s’en priver ! Pour vous aider à vous y retrouver, Moispourmoi fait le point sur les huiles essentielles pendant la grossesse.

 

Les huiles essentielles pendant la grossesse : comment les prendre ?

Les huiles essentielles ne sont à utiliser qu’à partir du 4ème mois de grossesse. La voie orale est à bannir, privilégiez plutôt l’application cutanée ou encore la diffusion via un diffuseur adapté.

Utilisez des huiles essentielles 100% naturelles et évitez l’application directe sur la zone abdominale ainsi que sur la poitrine.

 

Les huiles essentielles pendant la grossesse : quelques remèdes

Les problèmes digestifs

Indigestion : thym à thujanol

Brûlures d’estomac : basilic, camomille

Nausées : camomille, gingembre…

Constipation : gingembre

Hypersalivation : hydrolat de laurier noble et de sauge sclarée

 

L’accouchement

Faux travail : lavande vraie, basilic…

Préparation à l’accouchement : palmarosa, giroflier, camomille, laurier noble

 

Les problèmes de circulation

Varices : lentisque pistachier, hélichryse…

Jambes lourdes : hélichryse, thym à thujanol…

Hémorroïdes : lavande aspic, lentisque pistachier

Œdèmes : citron

 

L’état général

Fatigue : épinette noire

Mal de dos : eucalyptus citronné, laurier noble

Douleurs ligamentaires : eucalyptus citronné, lavande vraie

Angoisses : petit grain bigaradier, ylang-ylang…

Maux de tête : basilic, lavande vraie…

 

Les changements physiques

Masque de grossesse : céleri, citron

Vergetures : géranium

 

Les troubles de la sphère uro-génitale

Mycose : arbre à thé, laurier noble…

Infection urinaire : arbre à thé, basilic…

 

Les huiles essentielles pendant la grossesse : celles à proscrire

Absinthe

Achillée millefeuile,

Acore calamus,

Ail,

Ajowan,

Aneth,

Anis vert,

Angélique,

Bois de Siam,

Camphre

Cannelle de Ceylan,

Cannelle de Chine,

Carvi,

Cèdre de l’Atlas,

Cèdre de l’Himalaya,

Curcuma,

Cyprès,

Eucalyptus à cryptone, Eucalyptus globulus, Eucalyptus mentholé,

 Genévrier,

Girofle,

Katrafay,

Lantana,

Menthe des champs, Menthe verte, Menthe poivrée,

Myrrhe

Nard,

Noix de muscade,

Origan compact et vulgaire,

 Palmarosa,

Persil,

Romarin,

Sarriette,

Sauge officinale,

Tagète,

Thym,

Thuya

Valériane des Indes,

Verge d’or,

Vétiver

Zédoaire

 

Les huiles essentielles pendant la grossesse : celles à prescrire

Basilic sacré,

Bergamote,

Bois de Hô,

Camomille,

Cardamome,

Cèdre de Virginie, Ciste ladanifère,

Citron,

Cumin,

Epinette noire,

Estragon,

EucalyptusCITRONNÉ, Eucalyptus radié, Eucalyptus smithii,

Fragonia,

Galangal,

Géranium,

Gingembre,

Hélichryse italienne,

Iary,

Inule odorante,

Kunzea,

Laurier noble,

Lavande,

Lavandin,

Lemongrass,

Lentisque pistachier,

 Mandarine,

Marjolaine,

Niaouli,

Orange,

Petitgrain,

Pin,

Pruche,

Ravintsare,

Rhododendron,

Rosalina,

Rose,

Sauge sclarée,

Tanaisie annuelle,

Tea tree,

Verveine,

Ylang-ylang

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *