Les glaires des nourrissons, un désagrément difficile à soigner…

Les glaires des nourrissons, un désagrément difficile à soigner…

Depuis que bébé est né vous avez l’impression qu’il est rempli de glaires et que cela le gène pour manger et respirer… Est-ce grave ? Que pouvez-vous faire pour le soulager ?

 

Les glaires des nourrissons, une désobstruction dès la naissance.

Au cours de ses premières minutes de vie bébé va être « désobstrué » par la sage-femme : c’est-à-dire que l’on va passer un petit tuyau dans ses narines et dans sa bouche pour aspirer les mucosités et les petites glaires qu’il aura avalé avant la naissance.

Cette désobstruction permettra à bébé de mieux respirer et de se nourrir plus facilement.

 

Les glaires des nourrissons pendant les suites de couche

En règle générale les nouveau-nés évacuent peu à peu leurs glaires au fil des heures suivant la naissance mais il arrive parfois que certains enfants soient très encombrés à la naissance et le restent encore durant les premiers jours de suites de couches. Dans ce cas une nouvelle aspiration de mucosité pourra être renouvelée à distance de celle réalisée en salle de naissance, pendant votre séjour en suites de couche.

Si une fois rentrée à la maison vous vous apercevez que bébé est encore encombré, sachez que vous pouvez l’emmener chez le kinésithérapeute pour quelques séances de kiné respiratoire.

 

Comment savoir si bébé à trop de glaires ?

Un bébé qui a beaucoup de glaires va régurgiter ses repas et aura une respiration bruyante. Cela peut le gêner dans son sommeil ainsi que pour manger. Vous constaterez que ses régurgitations sont plutôt épaisses, bulleuses et glaireuses, à l’inverse des régurgitations pour RGO (Reflux gastro-œsophagien) qui seront plus liquides, en « jet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *