Les coutumes de grossesse à travers le monde

Traditions, mythes et coutumes de grossesse

Si on fait le tour du monde, on s’aperçoit que chaque culture a ses croyances et ses coutumes autour de la grossesse. Aujourd’hui, Moispourmoi partage avec vous quelques rituels qui entourent la grossesse à travers le monde… 

Les coutumes de grossesse en Asie

Pour se protéger des mauvais esprits, les futures mamans doivent accrocher des cornes de bœufs aux portes et aux fenêtres de leur maison.

Les futures mamans ne doivent pas non plus sortir la nuit, au risque que leur enfant se transforme en un monstre : le bébé serait d’apparence normale mais de la nature du serpent…

Les femmes enceintes dégageraient une odeur spécifique qui attirerait les bêtes sauvages, elles ne doivent donc pas se promener en forêt.

Les coutumes de grossesse en Inde

Entre le 5ème et le 7ème mois de grossesse, les futures mamans doivent porter des bijoux et des rubans qui lui porteraient bonheur.

Les coutumes de grossesse en Afrique

Certaines tribus d’Afrique attachent une cordelette de protection à la ceinture de la femme enceinte. Elle est faite de plantes protectrices, de poils des aisselles et du pubis de la future maman ainsi que de ses ongles.

A Madagascar, l’homme le plus vieux de la famille crache de l’eau sur la future maman, ce qui la purifie de ses fautes et la protège pendant sa grossesse.

Au Togo, on coupe le frein de la langue des enfants dès leur naissance, pour éviter tout obstacle au langage.

Les coutumes de grossesse en Occident

Les femmes enceintes ne doivent ni tisser, ni broder, ni tricoter pour éviter les risque de strangulation du fœtus avec le cordon…

Les chrétiens d’Europe invoquent aussi les saints pour protéger la future maman et son bébé : Sainte Anne pour la grossesse ou les accouchements difficiles, Sainte Cunégonde pour les enfants et les femmes enceintes.

Les coutumes en orient

A Taiwan, le visage et le corps de la future maman sont enduits de graisse de porc par la sage-femme pour éloigner les maladies …

Dès le quatrième mois de grossesse, une ceinture de protection est aussi portée pour protéger le bébé à venir.

Au Viet Nam, on ne donne pas le nom de l’enfant à la naissance, il porte celui de sa mère. Ce n’est qu’une semaine après que le papa et la maman le choisisse.

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *