Les contractions de Braxton Hicks ou « fausses contractions »

contractions de Braxton Hicks

Pendant la grossesse de nombreuses femmes ressentent des contractions bien avant terme. Ces contractions dites de « braxton hicks » correspondent en réalité à un « entrainement » de l’utérus qui se prépare doucement à l’accouchement. Comment bien différencier des contractions de Braxton Hicks qui n’ont aucune incidence sur le col par rapport aux contractions qui correspondent à une réelle menace d’accouchement ?

 

A partir de quand puis-je ressentir des contractions de Braxton Hills ?

Dès le 3ème mois de grossesse, vers la 15ème semaine d’aménorrhée, il arrive que certaine femme dont l’utérus est très contractile ressentent déjà de petites contractions. Ces contractions permettent à l’utérus de se développer et de grossir mais n’ont aucune action sur le col et ne présentent donc pas de danger pour la grossesse. Ces contractions sont plus souvent ressenties le soir, au moment où la future maman se repose et qu’elle s’allonge.

 

Comment puis-je reconnaître les contractions de Braxton Hicks ?

Une contraction correspond à un durcissement de votre ventre pendant 30 secondes à 1 minute. Cela provoque une sensation d’oppression dans le bas ventre, souvent accompagné d’une envie d’uriner (la contraction va écraser la vessie).

Il faut savoir que ces contractions ne sont pas forcément ressenties par toutes les futures mamans : les jeunes femmes très fines ayant une paroi abdominale mince ont plus vite tendance à s’apercevoir que leur ventre durcit, contrairement aux femmes ayant un léger surpoids.

 

A partir de quand dois-je m’inquiéter ?

Dans tous les cas si vous ressentez des contractions, même indolores plus de 10 fois dans la journée vous devez aller consulter. Seul un examen du col (un toucher vaginal ou une échographie de longueur de col) pourra vérifier l’incidence de ces contractions. Si votre col n’est pas modifié, vous saurez que ces petites contractions ne sont qu’une répétition générale en vue de l’accouchement ! Dans ce cas il est inutile de vous inquiéter, surveiller simplement que ces contractions n’évoluent pas :

–          Elles doivent rester non douloureuses

–          Vous ne devez pas perdre de sang

–          Elles ne doivent augmenter ni en intensité ni en fréquence

 

Quoi faire face à ces contractions de Braxton Hicks ?

Même si ces contractions ne sont pas dangereuses pour la maman et le bébé, il est préférable de les percevoir comme un « avertissement » qui mettra en garde les femmes enceinte et les incitera à se ménager. Ainsi pour éviter que ces contractions de Braxton Hicks ne se transforment en « vraies contractions » vous devez prendre soins de vous reposer.

Évitez les travaux physiques, octroyez-vous un moment de sieste dans la journée, prenez un bain chaud pour détendre votre muscle utérin et si ces contractions sont trop fréquente n’hésitez pas à vous faire prescrire du spasfon en traitement de fond.

 

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *