Les bébés lotus

Les bébés lotus

Parmi tous les rituels autour de la naissance, celui du « bébé lotus » reviens à la mode depuis quelques mois. Cette pratique hindouiste venue de Polynésie signifie que « le lotus éclos du nombril de Vishnou et que c’est de lui que va sortir notre monde ». A quoi correspond-elle ?

 

Les bébés lotus : C’est quoi ?

Un bébé lotus est un bébé dont le cordon n’a pas été coupé à la naissance. Ses parents font le choix de laisser accrocher le cordon ombilical à leur enfant, le laissant se dessécher et tomber spontanément tout seul, au bout de quelques jours (généralement 5 à 10 jours). Le bébé reste alors attaché à son placenta par le cordon ombilical, lui-même rattaché à son nombril.

 

Les bébés lotus : les prérequis

Afin d’éviter tout risque d’infection et de limiter les risques de pourriture et d’odeurs nauséabondes, le placenta de l’enfant doit alors être enveloppé dans un drap et préalablement aspergé de gros sel. Les mamans prendront soins de l’asperger d’huiles essentielles et de le frotter régulièrement.

 

Les bébés lotus : pourquoi ?

Pourquoi les bébés lotus reviennent-ils en force depuis quelques années ? Selon les auteurs, cette pratique archaïque permettrait de prévenir les infections et accroitrait en quelque sorte le système immunitaire encore immature de bébé. Scientifiquement, aucune étude n’a encore prouvé l’efficacité de cette méthode et les professionnels de santé n’en sont pas adeptes. Néanmoins la culture hindouiste met aussi en avant les bénéfices de cette technique : Elle permettrait au bébé  de conserver le lien qui l’unissait avec sa mère et la séparation serait plus progressive, moins brutale. C’est un moyen de prolonger le lien mère-enfant, présent depuis 9 mois.

 

Les bébés lotus : puis-je recourir à cette technique ?

En maternité, les risques d’infections liés à la circulation d’un placenta à l’air libre seraient sans doute trop importants pour qu’une telle pratique soit autorisée. Un projet de naissance pourrait éventuellement permettre aux parents de conserver le placenta quelques heures en salles de naissance voir même de le ramener chez eux si ils veulent pratiquer le « placent’arbre ». Si les parents sont réellement adeptes des bébés lotus, l’accouchement devra alors se faire à domicile.

 

    Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *