Le jour de l’accouchement

Ca y’est, le terme approche et vous allez enfin bientôt pouvoir serrez votre petit trésor dans vos bras. Oui mais entre le moment où il est encore dans votre ventre et le moment ou vous l’aurez tout contre vous, il va y a avoir une étape importante : le jour de l’accouchement ! Moispourmoi revient sur cette journée, riche en émotion.

 

L’arrivée en salle de naissance

A votre arrivée à la maternité, vous vous dirigerez directement vers les salles de naissances. A cet endroit une sage-femme – ou une élève sage-femme– vous accueillera et vous installera dans une salle d’accouchement. Une fois installée vous vous déshabillerai pour enfiler la très sexy blouse (ou le T-shirt que vous aurez préparé). Pendant ce temps l’équipe de la maternité se chargera de récupérer votre dossier de suivi de grossesse. A ce sujet, n’oubliez pas d’emporter avec vous tous les papiers nécessaires pour le jour J.

Ensuite on complètera le dossier en vous posant quelques questions (depuis combien de temps vous avez des contractions, si vous avez perdu les eaux, etc…). Puis on réalisera alors un examen complet : d’abord général avec la prise des constantes (pouls, tension, température), un examen urinaire (bandelette), puis obstétrical : mesure de la hauteur utérine, palpation pour vérifier la présentation de bébé, et enfin toucher vaginal pour évaluer l’avancée du travail…

La surveillance du travail de l’accouchement

Une fois votre dossier complété, et l’examen d’entrée réalisé on installera un monitoring pour surveiller le rythme cardiaque de bébé ainsi que le rythme des contractions. On vous posera une perfusion et on vous demandera si vous souhaitez la péridurale. Si tel est le cas l’anesthésiste viendra vous la poser (plus ou moins rapidement en fonction de la charge de travail). Pendant ce temps votre conjoint devra sortir et attendre en salle d’attente pour que l’anesthésiste puisse travailler le plus stérilement possible.

La durée du travail est variable en fonction de chaque femme, de chaque grossesse, et de chaque enfant. En règle général le travail pour un premier bébé sera de 7/8h alors que pour les suivant le temps sera diminué à 3/4h, et diminuera avec le nombre de grossesse antérieures.

Tout au long de cette phase la sage-femme viendra surveiller régulièrement l’avancée du travail en vous examinant en règle générale toutes les heures. En fonction de la durée de cette étape, vous pourrez opter pour mettre en pratique les exercices appris en cours de préparation à la naissance et utiliser le ballon.

Pendant le travail la sage-femme réalisera, si ce n’est pas fait spontanément la rupture de la poche des eaux. Une fois rompue, les contractions s’intensifieront et le travail s’accélérera…

Les efforts de poussée de l’accouchement

Une fois dilaté à 10 cm, on vous installera en position pour accoucher (soit sur le dos, soit sur le côté). Cette phase de poussée ne devra pas durer plus de 30 minutes.

Suivez les conseils de la sage-femme et écoutez-là bien pour savoir quand pousser. Elle sera là pour diriger la descente, vous aider à sortir bébé, et limiter les déchirures du périnée.

Dans les hôpitaux publics la sage-femme qui vous suit pendant votre travail réalisera votre accouchement, en privé c’est votre gynécologue qui est appelé pour la phase d’expulsion.

Enfin, sachez que si bébé tarde trop à sortir ou que vous êtes trop fatigués pour pousser, il arrive que l’on vous aide avec des instruments (forceps, spatules, ventouse) ou que l’on soit obligé de réaliser une épisiotomie.

Bébé est là

Ca y est, bébé est enfin dans vos bras, vous avez déjà oublié tous les efforts réalisés pour le mettre au monde et vous le découvrez enfin… Pendant ce temps, la sage-femme continue à vous surveiller, notamment vos saignements. Elle vous demandera de pousser une dernière fois pour expulser le placenta : c’est ce qu’on appelle la délivrance, troisième et dernière phase de l’accouchement. Ensuite on vérifiera l’état de votre périnée et si cela est nécessaire on réalisera quelques points de sutures.

Pendant ce temps les auxiliaires puéricultrices s’occuperont des premiers soins de bébé, bien souvent accompagnées du papa.

Puis vous resterai deux heures en salle de naissance sous surveillance, temps pendant lequel vous pourrez en profiter pour faire du peau à peau et réaliser la première mise au sein si vous allaitez.

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte, et découvrez l’univers du FAIT MAIN avec nos mamans créatrices… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *