Le gynécologue obstétricien

Le gynécologue-obstétricien est un intervenant clés durant votre grossesse. Il va, en partenariat avec la sage-femme, vous suivre tout au long de ces 9 mois et parfois c’est lui qui sera là pour votre accouchement.

Le métier de gynécologue obstétricien

C’est un spécialiste de la physiologie de la femme. Son domaine est vaste, il s’étend tout au long de la vie de la femme, de la puberté à la ménopause, en passant bien évidemment par la grossesse. La gynécologie et l’obstétrique sont bien différentes mais tout aussi complémentaires puisque ces deux spécialités concernent la femme dans tout son ensemble. La gynécologie va cibler la femme « hors grossesse » (avec les menstruations, la contraception, les pathologies gynécologiques, les cancers…) tandis que l’obstétrique concerne le versant « maternité/accouchement ».

Le gynécologue obstétricien pendant la grossesse

Le gynécologue-obstétricien accompagne la femme enceinte pendant les 9 mois de grossesse. Si la future maman et le bébé ne présentent pas de pathologies, il sera là pour réaliser les échographies de surveillance standard, le reste de la surveillance sera le plus souvent déléguée aux sages-femmes.

Si par contre un problème est décelé au cours de la grossesse c’est lui qui prendra en charge le suivi de la femme et réalisera les consultations de grossesse.

La formation du gynécologue obstétricien

Ses études commencerons par le PACES (première année commune aux études de santé) puis PCEM2, DCEM1,2,3,4. Ces six premières années correspondent au tronc commun des études de médecine, ensuite il devra être sélectionné aux ECN (épreuves classantes nationales) pour choisir sa spécialité. Celle-ci durera 4 ou 5 ans (gynécologie médicale ou gynécologie obstétrique). Puis pour valider sa fin d’étude il devra soutenir une thèse pour se voir remettre son diplôme d’état.

L’exercice du gynécologue obstétricien

=> En structure hospitalière, publique ou privée : pendant la grossesse il supervise le suivi et l’accouchement en équipe avec les sages-femmes. Il intervient en cas de complications, pendant la grossesse (dans ce cas il gère le dossier de la patiente) ou pendant l’accouchement (c’est lui qui réalise les césariennes, les accouchements à risques, les forceps, spatules et ventouses).

En dehors de la grossesse, il réalisera des interventions gynécologiques (prolapsus, mastectomie…) et le suivi des femmes (dépistage, frottis, suivi post-intervention).

=> En libéral : il assure le dépistage, le suivi et le traitement de pathologies. Il peut aussi avoir un cabinet pour réaliser des échographies.

3 thoughts on “Le gynécologue obstétricien

  1. Pingback: DPNI et Dépistage de la trisomie  | MoispourMoi

  2. Pingback: Point de suture : tout ce qu’il faut savoir | MoispourMoi

  3. Pingback: Utérus rétroversé :  qu’est-ce que c’est ? | MoispourMoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *