Le frottis cervico-vaginal, ça sert à quoi ?

Le frottis cervico-vaginal, ça sert à quoi ?

Au cours de votre suivi gynécologique, vous allez effectuer, tous les 3 ans un frottis cervico-vaginal. Cet examen de dépistage du cancer du col à, depuis sa mise en place, diminuer considérablement la mortalité lié à ce cancer. Il est donc important de ne pas négliger ce suivi et de réaliser régulièrement un frottis de dépistage. Quelques mots sur cet examen…

 

Le frottis cervico-vaginal : comment le réalise-t-on ?

Le frottis cervico-vaginal est un examen pratiqué par un gynécologue ou une sage-femme.

Sur le principe il permet de prélever des cellules au niveau du col de l’utérus pour ensuite les faire analyser.

Pour ce faire, on met en place un spéculum puis on utilise une petite brosse qui vient racler la partie du col située entre l’orifice et la partie extérieure du col. Ensuite les cellules prélevées sont étalées sur une lame qui sera acheminée au laboratoire. On peut aussi réaliser un frottis par suspension liquide : effectué sur le même principe, la seule différence sera sur l’acheminement des résultats : dans ce cas les cellules ne sont pas étalés sur la brosse mais simplement conservée sur celle-ci. On trempe alors la brosse dans un récipient adapté contenant un liquide de conservation. On achemine ensuite le tout au laboratoire. Cette méthode permet de conserver 70% des cellules prélevées versus 20% lorsqu’elles sont étalées sur une lame.

En fonction de l’aspect des cellules, le laboratoire pourra déterminer si le frottis est « normal » ou « anormal » (évoquant une infection, des lésions pré-cancéreuses, etc…).

 

Le frottis cervico-vaginal : quand ?

Le frottis doit être pratiqué chez toutes les femmes, dès lors qu’elle à démarrer sa vie sexuelle et ce jusqu’à 65 ans.

Avant de réaliser cet examen il est conseillé de :

  • Ne pas avoir eu de rapport sexuel dans les 2 jours précédant le frottis
  • Ne pas avoir ses règles ou spottings
  • Ne pas avoir appliqué des crèmes ou ovules contre les mycoses
  • Ne pas avoir effectué de lavages intra-vaginaux
  • Ne pas avoir mis de tampon dans les 2 jours précédant le frottis

 

Le frottis cervico-vaginal : les résultats

Les résultats du frottis sont envoyés dans les 15 jours à 1 mois suivant le prélèvement.

En fonction votre médecin ou votre sage-femme vous informera de la conduite à tenir :

  • Si le frottis est normal il sera à réaliser de nouveau d’ici 2 à 3 ans
  • Si le frottis présente des modifications, il faudra, en fonction de la gravité de ces modifications, répéter le frottis dans les 6 mois, réaliser un test HPV, réaliser une colposcopie (examen microscopique du col) ainsi qu’une biopsie (prélèvement et analyse de la partie anormale)

 

Le frottis cervico-vaginal : et si mon frottis évoquait un cancer ?

Il est important de savoir que lorsqu’un frottis met en évidence des lésions pré-cancéreuses, il presque toujours possible d’éviter que le cancer ne s’étende. En effet le gros avantage du frottis est qu’il va diagnostiquer le cancer à un stade très précoce. Ainsi une prise en charge adaptée pourra être mise en place, permettant quasiment tout le temps une guérison. Ainsi un suivi régulier et observé permet d’éviter presque à 100% les cancers du col chez les femmes.

Il faut savoir que la majorité des cancers du col sont provoqués par les HPV (Papillomavirus), transmis par contact lors de rapports sexuels.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *