L’acupuncture pendant la grossesse

Depuis le début de votre grossesse vous n’avez échappé à rien : nausées, fatigue, douleurs lombaires et maintenant voilà que ce sont les ligaments qui vous tiraille de tous les côtés. Bien que sans risque pour vous ou votre bébé, ces petits maux de grossesse peuvent tout de même handicaper votre vie au quotidien… Avez-vous pensé à l’acupuncture pour vous soulager ? Aujourd’hui Moispourmoi passe en revue les biens-faits de l’acupuncture pendant la grossesse.

L’acupuncture en préparation à l’accouchement

De plus en plus les maternités proposent à leurs médecins et leurs sages-femmes de se former à l’acupuncture. Une fois leur formation validée, après obtention de leur D.I.U, les praticiens offre aux futures mamans la possibilité de bénéficier de cours de préparations à la naissance basés sur l’acupuncture.

Pendant ces séances on évaluera l’équilibre des « flux d’énergies » de la maman : le ying et le yang. Ceci permettra d’établir le nombre de sessions nécessaires et de réaliser un « calendrier des séances ». Au fil des cours, l’acupuncture aidera la femme à retrouver une bonne forme physique et mentale en régulant une « circulation énergétique perturbée ». La préparation par acupuncture débutera vers le 9ème mois de grossesse et les séances dureront une vingtaine de minutes.

Plus le terme approchera, plus on concentrera les séances sur l’assouplissement du périnée afin de bien préparer l’accouchement. Ces séances d’acupuncture serviront aussi à limiter la durée du travail le jour J.

Sachez que si bébé se fait désirer et qu’il tarde un peu on pourra stimuler le muscle utérin pour déclencher le travail.

Une médecine douce en alternative aux médicaments

Si vos jambes sont lourdes, que vos ligaments tiraillent ou encore que votre dos se bloque, l’acupuncture peut être un bon choix pour vous soulager. Les aiguilles posées sur des points précis de votre corps pourront permettre d’enrayer ses petits maux. Si vous souffrez de nausées ou de migraines, parlez-en avec le praticien qui vous suit, des séances d’acupuncture pourraient vous soulager radicalement sans avoir besoin de prendre des médicaments.

La peur des aiguilles…

Sachez que les aiguilles utilisées pour l’acupuncture ne sont dangereuses ni pour vous ni pour bébé. Elles sont à usage unique et extrêmement fines, si bien que vous ne les sentirez pas plus qu’une piqure d’abeille !

Les autres bonnes raisons de faire de l’acupuncture pendant la grossesse

Sachez aussi que l’acupuncture peut servir à retourner bébé s’il est en siège ou encore à vous aider à arrêter de fumer… Le jour J cela peut aussi servir d’alternative à la péridurale pour soulager les douleurs de contraction.

One thought on “L’acupuncture pendant la grossesse

  1. J'ai utilisé l'acupuncture pour déclencher 2 de mes 3 accouchements. Cela a fonctionné le jour même. Et j'ai évité le désagréable déclenchement à l’hôpital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *