La sage-femme libérale

Une sage-femme peut faire le choix d’exercer son activité en milieu hospitalier, en secteur de Protection Maternelle et Fœtale ou encore en libéral. Lorsqu’elle choisit d’exercer en cabinet privé, vous pouvez la choisir comme interlocutrice privilégiée pour suivre votre grossesse.

Les champs d’actions de la sage-femme libérale

Sa mission est de surveiller la femme enceinte pendant sa grossesse puis pendant ses suites de couches, avec son nouveau-né.

La sage-femme libérale pendant la grossesse :

– le suivi classique : la sage-femme voit la femme enceinte au cours de 7 consultations de grossesse. Elle l’examine, surveille son bébé, prescrit les examens et les médicaments nécessaires au bon déroulement de la grossesse. Si elle diagnostique une pathologie elle l’adresse à un gynécologue-obstétricien.

– le suivi des grossesses pathologique, sur prescription médicale, en relation avec le gynécologue-obstétricien (monitoring, suivi à domicile…)

– les cours de préparation à la naissance.

– plus rarement, les échographies.

– pour certaines les accouchements.

La sage-femme libérale après la naissance :

– le suivi post natal en cas de retour précoce à domicile

– le suivi post natal dans le cadre du PRADO

– les consultations allaitement

– les cours de rééducation périnéale

– les cours de massage bébé

La sage-femme libérale en dehors de la grossesse :

– les consultations gynécologiques (avec prescription de la pilule)

Les honoraires de la sage-femme libérale

Les sages-femmes libérales conventionnées sont encadrées par la NGAP (Nomenclature Générale des Actes Professionnels), ainsi leurs actes sont pris en charges par la caisse primaire d’assurance maladie (à 100% dès le 6ème mois de grossesse, hors dépassement d’honoraire).

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *