La pubalgie de grossesse

la pubalgie de grossesse

Vos ligaments tiraillent, les os de votre bassins sont douloureux et cela vous donne des difficultés à marcher : vous souffrez peut être de pubalgie de grossesse… Que faire pour limiter les douleurs et éviter que ce petit désagrément ne vous gâche votre grossesse ?

 

La pubalgie de grossesse : qu’est-ce que c’est ?

On appelle pubalgie de grossesse les douleurs liées à l’étirement des ligaments pendant la grossesse. Ce petit désagrément de grossesse apparait en général vers le 5 ou 6ème mois de grossesse et persiste jusqu’à l’accouchement. Il correspond aux « douleurs à l’entre-jambe » décrites fréquemment par les futures mamans. Rassurez-vous cela n’est ni dangereux pour vous, ni pour bébé.

Rq : il ne faut pas confondre les pubalgies de grossesse (douleurs ligamentaires) avec des contractions (douleurs répétitives, rythmées lorsque le ventre se durcit).

 

La pubalgie de grossesse : pourquoi ?

La pubalgie de grossesse est le résultat de l’étirement des ligaments situés au niveau de l’articulation pelvienne. Trois facteurs sont en causes pendant la grossesse :

  1. Lorsque vous êtes enceinte les ligaments sont naturellement plus « lâches » du fait de l’imprégnation hormonale physiologique pendant la grossesse.
  2. Plus la grossesse avance, plus votre ventre s’arrondit et prend du poids: ce poids va appuyer sur les ligaments qui réagiront en s’étirant « douloureusement ».
  3. Pour permettre à bébé de sortir, votre bassin va naturellement « s’ouvrir » au cours du dernier trimestre: cette ouverture va mobiliser les ligaments du bassin et pourra entrainer une pubalgie de grossesse.

 

La pubalgie de grossesse : quels traitements ?

  • L’ostéopathie pour soulager une pubalgie de grossesse

Vous pouvez vous tourner vers les médecines douces, en particulier l’ostéopathie pour soulager une pubalgie de grossesse. Il faudra en général compter au moins 2 séances pour venir à bout de ce petit mal.

  • Une bonne hygiène de vie

Boire beaucoup vous aidera à assouplir vos ligaments et donc à diminuer les douleurs liées à la pubalgie.

Portez une ceinture de soutien pendant la grossesse de manière à alléger le poids sur votre articulation pelvienne.

Evitez la station debout prolongée, ménagez-vous et reposez-vous un maximum pour calmer les douleurs.

Evitez de porter des choses lourdes.

  • l’homéopathie

Calcarea phosphorica 15 CH, 5 granules par jour jusqu’au terme de la grossesse.

En cas de criseRuta Graveolens 5 CH, 5 granules et on double Calcarea phosphorica 5 CH, 5 granules deux fois par jour pendant 10 jours.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *