La déclaration de grossesse

La déclaration de grossesse

Lorsque vous entamer une grossesse, vous devez la déclarer auprès de votre caisse primaire d’assurance maladie, ainsi qu’auprès de votre caisse d’allocation familiale. Cette déclaration de grossesse vous permettra de bénéficier d’une prise en charge spécifique à votre état de grossesse. Un point sur la déclaration de grossesse.

La déclaration de grossesse : Quand la réaliser ?

Votre déclaration de grossesse devra être réalisée avant votre 14ème semaine de grossesse soit avant la fin du troisième mois de grossesse.

La déclaration de grossesse : Comment déclarer sa grossesse ?

C’est au cours de votre consultation de grossesse, auprès de votre médecin traitant, de votre sage-femme ou de votre gynécologue que l’on vous délivrera votre déclaration de grossesse. Celle-ci se compose de deux feuillets :

  • Un feuillet rose à envoyer à votre caisse primaire d’assurance maladie,
  • Un feuillet bleu à envoyer à votre caisse d’allocation familiale.

La déclaration de grossesse : Pourquoi déclarer sa grossesse ?

En réalisant votre déclaration de grossesse vous ouvrez vos droits socio-économiques. Dans un premier temps vos congés maternité seront calculés en fonction de cette déclaration. Ensuite le montant de vos aides sera calculé et vous sera reversé.

La déclaration de grossesse : les congés

Le congé prénatal : il débutera 6 semaines avant la date de votre terme s’il s’agit d’une première ou deuxième naissance. A partir de la troisième naissance, il débute 8 semaines avant la date du terme.

Sachez qu’en cas de grossesse pathologique un arrêt de travail supplémentaire de 15 jours (avant la date prévue de vos congés) peut vous être prescrit par votre sage-femme, gynécologue ou médecin traitant.

Le congé post-natal : dans le cas d’une première ou seconde naissance vous reprendrez le travail 10 semaines après le jour de votre accouchement. A partir de la troisième naissance vous serez en congé 18 semaines après la date de votre accouchement.

Sachez que pour les naissances multiples, un congé de 22 semaines après la naissance est accordé.

Quand à papa il pourra prendre 11 jours de congés paternité au cours des 4 mois après l’accouchement (jours obligatoirement pris en même temps) et si c’est une naissance multiple, papa a droit à 18 jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *