« homéopathie accouchement » : une alternative pour accélérer le travail et accoucher plus vite…

« homéopathie accouchement » : une alternative pour accélérer le travail et accoucher plus vite…

Vous avez déjà bien entamé votre dernier mois de grossesse et lors de votre dernier rendez-vous la sage-femme vous a dit que votre col n’était pas encore « prêt »…  Pourtant vous avez tout essayé, le ménage, la marche, le déclenchement à l’italienne… Rien n’y fait votre corps ne semble pas décider à se préparer à l’accouchement… Pourquoi ne pas essayer l’homéopathie ? Il existe un protocole spécial « accouchement » alors laissez vous tenter !

 

A prendre dès le début de votre 9ème mois de grossesse

Arnica montana 9CH, 5 granules le matin au réveil.

Gelsemium 15 CH, 5 granules le soir au coucher.

 

A prendre 8 jours avant l’accouchement (en gros, à la fin de votre 9ème mois de grossesse)

Actea Racemosa 9 CH, 5 granules le soir au coucher.

 

A prendre pendant le travail de l’accouchement, dès les premières contractions

Actea Racemosa 9 CH & Caulophyllum 9CH, 5 granules de chaque toutes les 5 minutes environ (c’est à ce moment là que le papa intervient et devient le responsable de votre petite trousse d’homéopathie !)

 

Systématiquement après l’accouchement, pendant votre séjour en suites de couches.

Arnica montana 9 CH & China rubra 15 CH, 5 granules de chaque matin et soir

 

Si vous avez subi de fortes déchirures ou si l’on a pratiqué une épisiotomie :

Staphysagria 9CH, 5 granules matin et soir

 

Et enfin, si vous vous sentez un peu déprimée, stressée ou angoissée, lutter contre la déprime du post partum et un éventuel petit baby blues avec :

Sepia 9 CH puis 15 CH puis 30 CH, 1 dose par jour 3 jours de suite en dilution croissante.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *