Comment réussir son allaitement à coup sûr

Comment réussir son allaitement à coup sûr

Vous allez bientôt accoucher et finalement vous vous rendez compte que ce qui vous angoisse le plus ce n’est pas de pousser correctement le jour J mais plutôt de rater votre allaitement. Rassurez-vous, même si peu de futures mamans osent l’avouer, l’allaitement fait partie des angoisse récurrentes avant la naissance de bébé. Pas de panique, aujourd’hui Moispourmoi vous explique comment réussir son allaitement à coup sûr….

 

Comment réussir son allaitement à coup sûr : une bonne préparation

Si vous souhaitez allaitez et que vous doutez encore un peu à ce sujet n’hésitez pas à participer aux cours d’allaitement proposés par les sages-femmes. Ce sont une mine d’or de renseignements et de petits conseils qui vous mettrons en confiance et vous aiderons à mieux appréhender votre allaitement. Parler du mécanisme de l’allaitement, des petits soucis que vous pourriez rencontrer vous permettra d’être plus sereine et de savoir à quoi vous attendre. On a souvent peur lorsque l’on ne sait pas de quoi il s’agit, lorsque tout est démystifié, cela devient beaucoup moins effrayant !

 

Comment réussir son allaitement à coup sûr : un bon démarrage

On n’arrêtera jamais assez de vous le répéter, le point clé dans l’allaitement, c’est le démarrage ! En effet, avant la montée de lait, lorsque vous ne produirez que du colostrum il faudra persévérer et vous armer de patience. Plus vous mettrez bébé au sein plus vous stimulerez votre lactation et plus vous favoriserez une bonne montée de lait. Donc les 3 premiers jours qui suivent la naissance, mettez bébé au sein le plus souvent possible, toutes les 2 à 3 heures : c’est normal et les tétées s’espacerons lorsque votre montée de lait sera bien en place : le colostrum sera alors remplacé par le lait et bébé sera plus « rassasié ».

 

Comment réussir son allaitement à coup sûr : une bonne position

La majorité des soucis de l’allaitement proviennent du fait de l’apparition de crevasses. Celles-ci sont très douloureuses et mettent à mal les tétées, incitant maman à abandonner l’allaitement au profit du biberon, beaucoup moins douloureux pour la poitrine crevassée ! Sachez que les crevasses ne sont pas une fatalité et qu’elles proviennent de la position que bébé aura au sein. C’est pour cela qu’il faut absolument vous faire épauler lors des premières mises au sein : appelez le personnel soignant à chauqe repas de bébé durant ses premiers jours pour qu’il vérifie que bébé soit bien installé. Pensez aussi à changer de position d’allaitement pour ne pas stimuler continuellement les mêmes points au niveau de vos mamelons : le sein est comme un ballon, bébé peut tourner autour !

Sachez aussi que la tétée ne doit pas être douloureuse, si elle l’est c’est que bébé n’est pas bien installé et qu’il est en train de vous faire une crevasse : dans ce cas, « décrochez le du sein » et repositionnez le.

 

Comment réussir son allaitement à coup sûr : ayez confiance en vous

Un grand souci des mamans qui allaitent est aussi qu’elles ont peur que bébé ne prenne pas assez au sein : ayez confiance en vous, si bébé mouille bien ses couches, qu’il a des selles et qu’il prend du poids, c’est qu’il boit assez !

Bien sûr, pas de panique si bébé perd du poids les premiers jours après sa naissance : c’est tout à fait physiologique, il va perdre jusqu’à 10% de son poids de naissance pour grandir et grossir ensuite vers son 3ème jour de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *