Comment réaliser les soins du cordon ?

soins du cordon, cordon, soins cordon, soin du cordon

Vous allez bientôt accoucher et vous commencer à vous organiser pour l’arrivée de bébé. Tout est prêt : la valise d’accouchement, la chambre de bébé, les cours de préparation à la naissance… Mais une question vous angoisse un peu, comment réaliser les soins du cordon ? Rassurez-vous, il n’y a rien de bien compliqué…

 

Les soins du cordons : à la maternité

Durant votre séjour à la maternité les auxiliaires puéricultrices seront là pour vous expliquer comment réaliser les soins du cordon. Vous ne repartirez donc pas chez vous tant que vous n’aurez pas tout compris ! 

Les soins du cordon sont à réaliser quotidiennement, en général au moment du bain mais ils peuvent tout aussi bien être réaliser à n’importe quel autre moment de la journée.

Dans un premier temps relevez bien le body et baissez la couche sous le nombril. Prenez une compresse dont vous imbiberez les quatre coins avec une solution désinfectante : la biseptine.

Ensuite passer tout autour du cordon. A la maternité le cordon sera encore attaché à une petite pince à clamper en plastique, cela sera donc très facile de passer autour. N’oubliez pas de venir désinfecter le « dessus » du cordon.

Ensuite réalisez le même geste mais cette fois-ci avec une compresse imbibée d’éosine (du mercurochrome).

Puis enroulez une compresse sur elle-même et venez entourez le cordon en réalisant un petit noeud de manière à ce que la compresse reste bien en place. En gros réalisez une petite « papillotte » que vous viendrez recouvrir par la couche. Ainsi le cordon sera protégé et ne sera pas au contact des selles et des urines. 

 

Les soins du cordon : au retour à la maison

Une fois rentré les soins du cordon vont légèrement être modifiés. Rassurez vous, dans le cadre du PRADO une sage-femme viendra vous les réexpliqués directement chez vous.

Imaginez que le cordon c’est comme une petite plaie : au départ vous la désinfectez et vous mettez un pansement (la compresse). Ensuite il faudra laissez séchez la plaie à l’air libre. C’est donc au moment ou vous rentrez à la maison que vous enlevez la compresse qui forme la papillote pour laisser sécher le cordon à l’air libre. Celui-ci va sécher puis noircir, ce qui ne signifiera pas qu’il est infecté.

Lorsque le cordon va commencer à se détacher du nombril vous allez alors utiliser un coton-tige adulte pour remplacer la compresse. Refaites le même cycle : imbibez d’abord le coton-tige de biseptine, passez bien entre la peau et le cordon puis refaite la même chose avec un coton-tige imbibé d’éosine.

Pour évitez que le cordon ne soit souillé par les selles et les urines veillez à pliez la couche et à la refermer sous le nombril de bébé.

Surveillez que le cordon ne soit pas infecté (fièvre, écoulement purulent, rougeur, gonflement, mauvaise odeur, etc…) puis une fois qu’il sera tombé réaliser les soins encore 2 jours.

Ensuite nettoyez classiquement le nombril au bain avec du savon.

Si un petit bourgeon translucide persiste, emmenez-le chez votre médecin traitant qui viendra alors mettre un peu de nitrate d’argent à ce niveau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *