Comment accoucher plus vite ?

Comment accoucher plus vite ?

Votre terme approche et vous espérez bien que bébé pointera le bout de son nez quelques jours avant la date prévue… En effet, pour votre premier, vous aviez dépassé votre terme, alors pour cette grossesse, comment accoucher plus vite ? Moispourmoi fait le tour de toutes les astuces qui permettent aux futures mamans d’accoucher plus vite !

Comment accoucher plus vite grâce à l’homéopathie

  • Le dernier mois de grossesse :

Arnica Montana 9CH 5 granules le matin + Gelsemium 5CH, 5 granules le soir

  • 9 jours avant terme

Actaea Racemosa 9CH, 5 granules le soir

  • Pendant l’accouchement, toutes les 5 minutes

Actaea Racemosa 9 CH, 5 granules

Caulopyllum 9 CH, 5 granules

 

Comment accoucher plus vite grâce à l’acupuncture

L’acupuncture est une alternative de plus en plus utilisée par les maternités. De nombreuses sages-femmes se forment à cette pratique et proposent, dès le dernier mois de grossesse des séances pour assouplir le col et déclencher naturellement le travail. Cela consiste à planter de très fines aiguilles sur des points spécifiques du corps, celles-ci permettant d’harmoniser les contractions et la mise en route du travail.

 

Comment accoucher plus vite avec un peu d’exercice physique

Marchez, aspirez, nagez, bref arrêter de vous ménager ! Vous pouvez aussi réaliser des exercices avec le ballon pour ouvrir votre bassin.

Remarque : les vibrations de la voitures étaient déconseillées pendant la grossesse puisqu’elles pouvaient irriter l’utérus et provoquer des contractions : alors à terme, n’hésitez pas faire des promenades en voiture !

 

Comment accoucher plus vite : la méthode à l’italienne

Pour accoucher plus vite, on peut aussi embaucher le papa et lier l’utile à l’agréable : en effet, le sperme contient des prostaglandines, substance également utilisée pour certains déclenchements (déclenchements par propess via un petit tampon placé dans le vagin qui fait maturer le col « artificiellement »). Dans un second temps, les ocytocines libérées au cours de l’orgasme féminin vont aussi agir sur la mise en route du travail en provoquant des contractions utérine.

Bien entendu, les prostaglandines et les ocytocines n’agiront sur le col que si celui-ci est « prêt », mais n’auront aucun effet sur lui avant terme (hors cas particulier de menace d’accouchement prématuré).

 

Comment accoucher plus vite : stimuler ses seins

Après la naissance, lorsque bébé tête le sein de sa mère, cela provoque des contractions qui aide alors à faire involuer l’utérus pour lui faire retrouver sa place initiale. En fin de grossesse, le fait de stimuler ses seins en « imitant » la future succion de bébé va aussi provoquer des contractions et pourra alors aider à déclencher le travail.

 

Comment accoucher plus vite : un régime spécial accouchement

  • Manger épicé

Essayez le restaurant indien en fin de grossesse : les épices, chez les personnes non habituées, provoquent de petites crampes intestinales. Celles-ci sollicite par proximité l’utérus qui, chatouillé par ces crampes va se contracter.

  • Les feuilles de framboisier

Les tisanes de feuilles de framboisier ont de réelles vertus pour provoquer des contractions : fortement déconseillées durant la grossesse, vous pouvez en boire régulièrement dès le 9ème mois !

 

Comment accoucher plus vite : un décollement

Lorsque les futures mamans arrivent à leur terme ou le dépasse, la sage-femme ou le gynécologue peut proposer un décollement du pôle inférieur de l’œuf. Il s’agit d’un manœuvre au cours de laquelle la sage-femme passe son doigt entre le pole inférieur de l’œuf (de la poche de liquide amniotique) et l’utérus. Ce geste libèrera des prostaglandine et permettra, si le col est prêt, d’entrainer des contractions et de mettre en route le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *