CARIE ET GROSSESSE « un bébé , une dent ! »

 
Si l’on en croit le célèbre dicton « un bébé, une dent », à chacune de ses grossesses la future maman doit y laisser une dent… Cette légende est elle bien réaliste ? Aujourd’hui Moispourmoi revient sur les problèmes dentaires rencontrés au cours de la grossesse et vous explique comment bien gérer carie et grossesse.
 

CARIE ET GROSSESSE : les problèmes de gingivite

Une gingivite est souvent observée : les gencives sont un gonflées, rouges et saignent facilement au moindre contact. 

Chez les femmes qui ont une hygiène buccale correcte, cette gingivite reste très modérée et régresse après l’accouchement. 
Dans le cas contraire, en présence de plaque dentaire et de tartre, il y a aggravation des symptômes. La gingivite se transforme alors en une maladie parodontale. Une résorption de l’os et une mobilité des dents peut apparaître. Sans traitement, la maladie parodontale continue d’évoluer après l’accouchement. 
L’apparition de caries au cours de la grossesse en est favorisée de façon indirecte. En effet, les gencives sont sensibles,  et malheureusement la future maman évite de trop brosser. La diminution de l’hygiène bucco-dentaire favorise alors l’accumulation de plaque et  donc les caries. 
 

CARIE ET GROSSESSE : LE TRAITEMENT

Etre enceinte n’est pas une pathologie. Et quand bien même elle le serait, les chirurgien-dentiste soignent bien  les insuffisants rénaux, les porteurs de valves cardiaques ou les séropositifs. La pratique dentaire s’adapte à chaque cas.
La plupart des soins dentaires devraient être faites lorsque le dentiste diagnostique une pathologie dentaire,  parce que tout ce qui améliore la santé de la maman permet également d’améliorer la santé de bébé. 
 
Les radiographies, telles que celles prises lors d’un examen dentaire, sont à éviter durant la grossesse. Si toutefois une femme enceinte a une urgence dentaire, ou si elle souffre d’une douleur importante dans sa bouche, un dentiste a besoin de radiographies pour préciser le problème. Lorsque les radiographies dentaires sont nécessaires, le dentiste prendra des précautions extrêmes pour que le bébé reste en sécurité. Une couverture en plomb est alors utilisée pour protéger l’utérus. La quantité de rayons X qui passe à travers le plomb sont insignifiantes.Certains dentistes préfèrent quand même retarder les radiographie après la naissance, s’ils jugent que cela peut attendre. 
 
Réaliser des obturations de type amalgame ou composite ne nuit pas à la santé du bébé. Le dentiste peut réparer une carie dentaire en toute sécurité, en utlisant parfois même une anesthésie locale. Si les soins neccessitent la dépose de plusieurs amalgame, il est reciommander de décaler l’intervention après l’arrivée de bébé. La quantité de poussière produite en enlevant une obturation, ainsi que les vapeurs d’amalgame créées peuvent être nocives.
 
Certaines interventions comme les avulsions dentaires ou les traitements de racines, peuvent se faire sous anesthésie locale sans provoquer de risque pour le bébé. Le dentiste peut commencer un traitement de canal et attendre après l’accouchement avant de le terminer, si ces trtaitementss doivent neccessiter des quantités importantes de radio et de produits anesthésiques, il est également recommander de décaler l’intervention ou de temporiser. 
 

CARIE ET GROSSESSE : LA PREVENTION

Un nouveau dispositif de prévention bucco-dentaire à destination des femmes enceintes est entré en vigueur depuis le 1er juin 2014.
La femme enceinte peut bénéficier de cet examen de prévention bucco-dentaire à compter du 4e mois de grossesse jusqu’au 12e jour après l’accouchement. 
Ce dispositif est particulièrement interessant, les femmes sont particulièrement réceptives aux messages de prévention portant sur leur santé et celle de leur futur enfant.  dispositif vise ainsi à les sensibiliser durant cette période sur la santé bucco-dentaire (hygiène orale, hygiène alimentaire, prévention de la carie de la petite enfance…) et le recours au chirurgien-dentiste.
La prise en charge est à 100 %, ne vous en privez donc pas  !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *