Les signes annonciateurs de l’accouchement, qu’en est-il vraiment du bouchon muqueux ?

Les signes annonciateurs de l’accouchement, qu’en est-il vraiment du bouchon muqueux ?

Pas très glamour mais pourtant très efficace, le bouchon muqueux est au centre de beaucoup d’interrogation chez les futures mamans : à quoi sert-il ? Quand le perd-on ? Comment le repère-t-on ? Aujourd’hui Moipourmoi répond à toutes ces questions et fait un tour d’horizon sur ce qu’il y a à savoir sur le bouchon muqueux.

 

Le bouchon muqueux : c’est quoi ?

Le bouchon muqueux correspond à une agglomération de mucus qui s’accumule à l’entrée de votre col pendant la grossesse.

Il joue le rôle d’un véritable petit capuchon protecteur à l’entrée de l’utérus. Ainsi il limite le risque d’infection et protège votre utérus de l’extérieur.

 

Le bouchon muqueux : quand le perd-on ?

C’est en général au cours du dernier mois de grossesse que les femmes enceintes perdent le bouchon muqueux. Cela ne veut pas dire que l’accouchement se fera dans les heures qui suivent mais cela est tout de même un signe annonciateur de la fin de grossesse.

Parfois les femmes le perde au cours du travail de l’accouchement tandis que pour d’autre l’expulsion de ce petit capuchon aura lieu quelques jours, voire quelques semaines avant les premières véritables contractions de travail.

Il faut savoir que le bouchon muqueux se renouvelle tout au long de la grossesse.

 

Le bouchon muqueux : à quoi cela ressemble ?

Le bouchon muqueux est de consistance glaireuse et épaisse. Il ressemble à un blanc d’œuf cru, généralement de couleur brunâtre.

Parfois il sera sanguinolent, tandis que parfois vous ne vous apercevrez même pas que vous l’avez perdu.

 

 Retrouvez tous les indispensables pour Mamans & Bébés sur notre boutique femme enceinte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *